Naonair

Connaître la qualité de l'air en temps réel et limiter son exposition à la pollution

1 janv. 2020

Contexte du projet

Air Pays de la Loire est un organisme pluri-partenaire agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région des Pays de la Loire. Il est composé de l'État, d'industriels, de collectivités territoriales et d'associations.

Les missions principales de l'association sont les suivantes :

  • La surveillance et la prévision de la qualité de l'air, à travers l'exploitation d'un réseau permanent de mesures fixes et indicatives, la réalisation de campagnes de mesure et l'utilisation de systèmes de modélisation numérique.

  • L'information du public et des décideurs sur la qualité de l'air.

  • La sensibilisation et l'éducation du public aux enjeux de la qualité de l'air.

Lauréate d'un appel à projets européens lancé par ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), visant à utiliser des données publiques pour favoriser les processus de décision en faveur de l'environnement, notamment sur la qualité de l'air, Air Pays de la Loire et ses partenaires se sont associés pour développer un projet répondant aux constats suivants :

  • La qualité de l'air figure parmi les trois principales préoccupations environnementales des Français.

  • L'essor des objets connectés incite les citoyens à agir dans leur quotidien.

  • Les politiques publiques évoluent et doivent intégrer de mieux en mieux la qualité de l'air dans leurs plans.

  • Le trafic routier constitue la principale source de pollution dans l'agglomération nantaise.

Le besoin

Air Pays de la Loire et Nantes Métropole ont été sélectionnés parmi plusieurs villes européennes pour mettre en œuvre le projet AIREAL. L'objectif global de ce projet est d'aider la métropole à mieux comprendre la qualité de l'air de son territoire, et d'encourager les citoyens à adopter des comportements quotidiens moins polluants et à réduire leur exposition à la pollution urbaine. Plus spécifiquement, le projet vise à fournir une information en temps réel sur la qualité de l'air, de manière géolocalisée, dans toute la métropole nantaise, afin que les citoyens puissent ajuster leurs déplacements en fonction de la qualité de l'air.

Après une première phase de recherche et développement visant à centraliser l'ensemble des données de trafic auprès des acteurs locaux, suivie d'un traitement pour déterminer la concentration d'émissions de polluants selon les zones géographiques de l'agglomération nantaise, l'objectif était de transposer ces données à travers une application dédiée accessible au grand public.

Les principales fonctionnalités attendues comprenaient :

  • La consultation de la qualité de l'air en temps réel

  • L'information sur la qualité de l'air concernant des points d'intérêt à travers l'agglomération

  • La possibilité de rechercher des itinéraires "les plus sains" par rapport aux itinéraires "les plus rapides", en tenant compte de divers moyens de mobilité

  • Le suivi des itinéraires avec une fonction de guidage

  • La mise à disposition de parcours/boucles pour le sport et les promenades, avec un suivi des prévisions d'émissions de polluants pour les prochaines heures/jours

De l’idée à la réalitéL’équipe constituée pour ce projet comprenait un product manager, un designer ainsi que 3 développeurs.

La collaboration entre Air Pays de la Loire et Lonestone, c’est déroulé en plusieurs étapes :

  1. Immersion métier et géocoding

À partir du cahier des charges et de la documentation API fournie par Air Pays de la Loire, nous avons élaboré l'architecture technique de l'application. En raison de la nécessité d'une fonctionnalité de cartographie et d'itinéraire, avec une surcouche modélisant les zones de pollution sur la carte, nous avons consacré un effort significatif à la structuration de la logique de calcul, notamment à travers un travail approfondi de Géocoding. L'intégration des calculs et des modélisations des zones de pollution nous a permis de prendre en compte ces données dans l'affichage des zones dans l'application, la mise à jour des itinéraires en fonction des zones de pollution, ainsi que la remontée régulière de l'information sur les différents points d'intérêt de l'application.

  1. Construction des parcours et définition UI de l’application

En parallèle de la construction du moteur de calcul, nous avons collaboré avec Air Pays de la Loire pour élaborer les différents parcours utilisateurs au sein de l'application. L'ensemble de ces parcours nous a permis de définir les wireframes de l'application, les enchaînements des écrans, ainsi que l'ensemble des fonctionnalités prioritaires à intégrer dans l'application. Les wireframes élaborés ont ensuite été déclinés selon l'identité Naonair que nous avons construite en collaboration avec Air Pays de la Loire.

  1. Une phase de développement en sprint de 2 semaines

La production de l'application a été découpée en itérations de développement de deux semaines, chaque itération étant un sprint. Chaque début de sprint débutait par une réunion de planification pour définir les objectifs à atteindre. Le sprint se clôturait par une démo client et une rétrospective. À la fin de chaque sprint, une nouvelle version de l'application était déployée, permettant à Air Pays de la Loire de tester l'application en contexte. Les retours, ajustements et éventuels bugs identifiés étaient ensuite pris en compte dans les sprints suivants. Cette structuration de la production a permis à l'équipe de se concentrer sur l'essentiel et de livrer rapidement des éléments testables aux utilisateurs.

  1. Recette, déploiement de l'application et publication

Une fois la production terminée, nous avons effectué une phase importante de recette sur l'application afin d'identifier les éventuels dysfonctionnements résiduels et de les corriger rapidement. Par la suite, nous avons apporté un soutien à Air Pays de la Loire dans le déploiement de l'application sur l'Apple Store et Google Play, tout en assurant la mise en ligne du site dédié à la communication autour de Naonair. Actuellement, l'application est disponible sur les plateformes Apple et Google.

L'impact du projet

L’application est disponible en ligne depuis octobre 2023.

Il est encourageant de constater que la communication autour de l'application est en cours et que le nombre d'utilisateurs augmente progressivement, avec une utilisation quotidienne de l'application. Les retours positifs sur le terrain sont également prometteurs, indiquant que l'application commence à trouver son public et qu'elle a réellement du sens pour ses utilisateurs.

L’application continuera à évoluer en 2023 pour proposer de nouvelles fonctionnalités, notamment l'intégration du suivi et des alertes lors du démarrage d'émissions de pollens au sein de l'agglomération nantaise. Cela démontre un engagement continu à répondre aux besoins changeants des utilisateurs et à améliorer constamment l'utilité de l'application.

Contexte du projet

Air Pays de la Loire est un organisme pluri-partenaire agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région des Pays de la Loire. Il est composé de l'État, d'industriels, de collectivités territoriales et d'associations.

Les missions principales de l'association sont les suivantes :

  • La surveillance et la prévision de la qualité de l'air, à travers l'exploitation d'un réseau permanent de mesures fixes et indicatives, la réalisation de campagnes de mesure et l'utilisation de systèmes de modélisation numérique.

  • L'information du public et des décideurs sur la qualité de l'air.

  • La sensibilisation et l'éducation du public aux enjeux de la qualité de l'air.

Lauréate d'un appel à projets européens lancé par ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), visant à utiliser des données publiques pour favoriser les processus de décision en faveur de l'environnement, notamment sur la qualité de l'air, Air Pays de la Loire et ses partenaires se sont associés pour développer un projet répondant aux constats suivants :

  • La qualité de l'air figure parmi les trois principales préoccupations environnementales des Français.

  • L'essor des objets connectés incite les citoyens à agir dans leur quotidien.

  • Les politiques publiques évoluent et doivent intégrer de mieux en mieux la qualité de l'air dans leurs plans.

  • Le trafic routier constitue la principale source de pollution dans l'agglomération nantaise.

Le besoin

Air Pays de la Loire et Nantes Métropole ont été sélectionnés parmi plusieurs villes européennes pour mettre en œuvre le projet AIREAL. L'objectif global de ce projet est d'aider la métropole à mieux comprendre la qualité de l'air de son territoire, et d'encourager les citoyens à adopter des comportements quotidiens moins polluants et à réduire leur exposition à la pollution urbaine. Plus spécifiquement, le projet vise à fournir une information en temps réel sur la qualité de l'air, de manière géolocalisée, dans toute la métropole nantaise, afin que les citoyens puissent ajuster leurs déplacements en fonction de la qualité de l'air.

Après une première phase de recherche et développement visant à centraliser l'ensemble des données de trafic auprès des acteurs locaux, suivie d'un traitement pour déterminer la concentration d'émissions de polluants selon les zones géographiques de l'agglomération nantaise, l'objectif était de transposer ces données à travers une application dédiée accessible au grand public.

Les principales fonctionnalités attendues comprenaient :

  • La consultation de la qualité de l'air en temps réel

  • L'information sur la qualité de l'air concernant des points d'intérêt à travers l'agglomération

  • La possibilité de rechercher des itinéraires "les plus sains" par rapport aux itinéraires "les plus rapides", en tenant compte de divers moyens de mobilité

  • Le suivi des itinéraires avec une fonction de guidage

  • La mise à disposition de parcours/boucles pour le sport et les promenades, avec un suivi des prévisions d'émissions de polluants pour les prochaines heures/jours

De l’idée à la réalitéL’équipe constituée pour ce projet comprenait un product manager, un designer ainsi que 3 développeurs.

La collaboration entre Air Pays de la Loire et Lonestone, c’est déroulé en plusieurs étapes :

  1. Immersion métier et géocoding

À partir du cahier des charges et de la documentation API fournie par Air Pays de la Loire, nous avons élaboré l'architecture technique de l'application. En raison de la nécessité d'une fonctionnalité de cartographie et d'itinéraire, avec une surcouche modélisant les zones de pollution sur la carte, nous avons consacré un effort significatif à la structuration de la logique de calcul, notamment à travers un travail approfondi de Géocoding. L'intégration des calculs et des modélisations des zones de pollution nous a permis de prendre en compte ces données dans l'affichage des zones dans l'application, la mise à jour des itinéraires en fonction des zones de pollution, ainsi que la remontée régulière de l'information sur les différents points d'intérêt de l'application.

  1. Construction des parcours et définition UI de l’application

En parallèle de la construction du moteur de calcul, nous avons collaboré avec Air Pays de la Loire pour élaborer les différents parcours utilisateurs au sein de l'application. L'ensemble de ces parcours nous a permis de définir les wireframes de l'application, les enchaînements des écrans, ainsi que l'ensemble des fonctionnalités prioritaires à intégrer dans l'application. Les wireframes élaborés ont ensuite été déclinés selon l'identité Naonair que nous avons construite en collaboration avec Air Pays de la Loire.

  1. Une phase de développement en sprint de 2 semaines

La production de l'application a été découpée en itérations de développement de deux semaines, chaque itération étant un sprint. Chaque début de sprint débutait par une réunion de planification pour définir les objectifs à atteindre. Le sprint se clôturait par une démo client et une rétrospective. À la fin de chaque sprint, une nouvelle version de l'application était déployée, permettant à Air Pays de la Loire de tester l'application en contexte. Les retours, ajustements et éventuels bugs identifiés étaient ensuite pris en compte dans les sprints suivants. Cette structuration de la production a permis à l'équipe de se concentrer sur l'essentiel et de livrer rapidement des éléments testables aux utilisateurs.

  1. Recette, déploiement de l'application et publication

Une fois la production terminée, nous avons effectué une phase importante de recette sur l'application afin d'identifier les éventuels dysfonctionnements résiduels et de les corriger rapidement. Par la suite, nous avons apporté un soutien à Air Pays de la Loire dans le déploiement de l'application sur l'Apple Store et Google Play, tout en assurant la mise en ligne du site dédié à la communication autour de Naonair. Actuellement, l'application est disponible sur les plateformes Apple et Google.

L'impact du projet

L’application est disponible en ligne depuis octobre 2023.

Il est encourageant de constater que la communication autour de l'application est en cours et que le nombre d'utilisateurs augmente progressivement, avec une utilisation quotidienne de l'application. Les retours positifs sur le terrain sont également prometteurs, indiquant que l'application commence à trouver son public et qu'elle a réellement du sens pour ses utilisateurs.

L’application continuera à évoluer en 2023 pour proposer de nouvelles fonctionnalités, notamment l'intégration du suivi et des alertes lors du démarrage d'émissions de pollens au sein de l'agglomération nantaise. Cela démontre un engagement continu à répondre aux besoins changeants des utilisateurs et à améliorer constamment l'utilité de l'application.

Contexte du projet

Air Pays de la Loire est un organisme pluri-partenaire agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région des Pays de la Loire. Il est composé de l'État, d'industriels, de collectivités territoriales et d'associations.

Les missions principales de l'association sont les suivantes :

  • La surveillance et la prévision de la qualité de l'air, à travers l'exploitation d'un réseau permanent de mesures fixes et indicatives, la réalisation de campagnes de mesure et l'utilisation de systèmes de modélisation numérique.

  • L'information du public et des décideurs sur la qualité de l'air.

  • La sensibilisation et l'éducation du public aux enjeux de la qualité de l'air.

Lauréate d'un appel à projets européens lancé par ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), visant à utiliser des données publiques pour favoriser les processus de décision en faveur de l'environnement, notamment sur la qualité de l'air, Air Pays de la Loire et ses partenaires se sont associés pour développer un projet répondant aux constats suivants :

  • La qualité de l'air figure parmi les trois principales préoccupations environnementales des Français.

  • L'essor des objets connectés incite les citoyens à agir dans leur quotidien.

  • Les politiques publiques évoluent et doivent intégrer de mieux en mieux la qualité de l'air dans leurs plans.

  • Le trafic routier constitue la principale source de pollution dans l'agglomération nantaise.

Le besoin

Air Pays de la Loire et Nantes Métropole ont été sélectionnés parmi plusieurs villes européennes pour mettre en œuvre le projet AIREAL. L'objectif global de ce projet est d'aider la métropole à mieux comprendre la qualité de l'air de son territoire, et d'encourager les citoyens à adopter des comportements quotidiens moins polluants et à réduire leur exposition à la pollution urbaine. Plus spécifiquement, le projet vise à fournir une information en temps réel sur la qualité de l'air, de manière géolocalisée, dans toute la métropole nantaise, afin que les citoyens puissent ajuster leurs déplacements en fonction de la qualité de l'air.

Après une première phase de recherche et développement visant à centraliser l'ensemble des données de trafic auprès des acteurs locaux, suivie d'un traitement pour déterminer la concentration d'émissions de polluants selon les zones géographiques de l'agglomération nantaise, l'objectif était de transposer ces données à travers une application dédiée accessible au grand public.

Les principales fonctionnalités attendues comprenaient :

  • La consultation de la qualité de l'air en temps réel

  • L'information sur la qualité de l'air concernant des points d'intérêt à travers l'agglomération

  • La possibilité de rechercher des itinéraires "les plus sains" par rapport aux itinéraires "les plus rapides", en tenant compte de divers moyens de mobilité

  • Le suivi des itinéraires avec une fonction de guidage

  • La mise à disposition de parcours/boucles pour le sport et les promenades, avec un suivi des prévisions d'émissions de polluants pour les prochaines heures/jours

De l’idée à la réalitéL’équipe constituée pour ce projet comprenait un product manager, un designer ainsi que 3 développeurs.

La collaboration entre Air Pays de la Loire et Lonestone, c’est déroulé en plusieurs étapes :

  1. Immersion métier et géocoding

À partir du cahier des charges et de la documentation API fournie par Air Pays de la Loire, nous avons élaboré l'architecture technique de l'application. En raison de la nécessité d'une fonctionnalité de cartographie et d'itinéraire, avec une surcouche modélisant les zones de pollution sur la carte, nous avons consacré un effort significatif à la structuration de la logique de calcul, notamment à travers un travail approfondi de Géocoding. L'intégration des calculs et des modélisations des zones de pollution nous a permis de prendre en compte ces données dans l'affichage des zones dans l'application, la mise à jour des itinéraires en fonction des zones de pollution, ainsi que la remontée régulière de l'information sur les différents points d'intérêt de l'application.

  1. Construction des parcours et définition UI de l’application

En parallèle de la construction du moteur de calcul, nous avons collaboré avec Air Pays de la Loire pour élaborer les différents parcours utilisateurs au sein de l'application. L'ensemble de ces parcours nous a permis de définir les wireframes de l'application, les enchaînements des écrans, ainsi que l'ensemble des fonctionnalités prioritaires à intégrer dans l'application. Les wireframes élaborés ont ensuite été déclinés selon l'identité Naonair que nous avons construite en collaboration avec Air Pays de la Loire.

  1. Une phase de développement en sprint de 2 semaines

La production de l'application a été découpée en itérations de développement de deux semaines, chaque itération étant un sprint. Chaque début de sprint débutait par une réunion de planification pour définir les objectifs à atteindre. Le sprint se clôturait par une démo client et une rétrospective. À la fin de chaque sprint, une nouvelle version de l'application était déployée, permettant à Air Pays de la Loire de tester l'application en contexte. Les retours, ajustements et éventuels bugs identifiés étaient ensuite pris en compte dans les sprints suivants. Cette structuration de la production a permis à l'équipe de se concentrer sur l'essentiel et de livrer rapidement des éléments testables aux utilisateurs.

  1. Recette, déploiement de l'application et publication

Une fois la production terminée, nous avons effectué une phase importante de recette sur l'application afin d'identifier les éventuels dysfonctionnements résiduels et de les corriger rapidement. Par la suite, nous avons apporté un soutien à Air Pays de la Loire dans le déploiement de l'application sur l'Apple Store et Google Play, tout en assurant la mise en ligne du site dédié à la communication autour de Naonair. Actuellement, l'application est disponible sur les plateformes Apple et Google.

L'impact du projet

L’application est disponible en ligne depuis octobre 2023.

Il est encourageant de constater que la communication autour de l'application est en cours et que le nombre d'utilisateurs augmente progressivement, avec une utilisation quotidienne de l'application. Les retours positifs sur le terrain sont également prometteurs, indiquant que l'application commence à trouver son public et qu'elle a réellement du sens pour ses utilisateurs.

L’application continuera à évoluer en 2023 pour proposer de nouvelles fonctionnalités, notamment l'intégration du suivi et des alertes lors du démarrage d'émissions de pollens au sein de l'agglomération nantaise. Cela démontre un engagement continu à répondre aux besoins changeants des utilisateurs et à améliorer constamment l'utilité de l'application.

Contexte du projet

Air Pays de la Loire est un organisme pluri-partenaire agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région des Pays de la Loire. Il est composé de l'État, d'industriels, de collectivités territoriales et d'associations.

Les missions principales de l'association sont les suivantes :

  • La surveillance et la prévision de la qualité de l'air, à travers l'exploitation d'un réseau permanent de mesures fixes et indicatives, la réalisation de campagnes de mesure et l'utilisation de systèmes de modélisation numérique.

  • L'information du public et des décideurs sur la qualité de l'air.

  • La sensibilisation et l'éducation du public aux enjeux de la qualité de l'air.

Lauréate d'un appel à projets européens lancé par ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), visant à utiliser des données publiques pour favoriser les processus de décision en faveur de l'environnement, notamment sur la qualité de l'air, Air Pays de la Loire et ses partenaires se sont associés pour développer un projet répondant aux constats suivants :

  • La qualité de l'air figure parmi les trois principales préoccupations environnementales des Français.

  • L'essor des objets connectés incite les citoyens à agir dans leur quotidien.

  • Les politiques publiques évoluent et doivent intégrer de mieux en mieux la qualité de l'air dans leurs plans.

  • Le trafic routier constitue la principale source de pollution dans l'agglomération nantaise.

Le besoin

Air Pays de la Loire et Nantes Métropole ont été sélectionnés parmi plusieurs villes européennes pour mettre en œuvre le projet AIREAL. L'objectif global de ce projet est d'aider la métropole à mieux comprendre la qualité de l'air de son territoire, et d'encourager les citoyens à adopter des comportements quotidiens moins polluants et à réduire leur exposition à la pollution urbaine. Plus spécifiquement, le projet vise à fournir une information en temps réel sur la qualité de l'air, de manière géolocalisée, dans toute la métropole nantaise, afin que les citoyens puissent ajuster leurs déplacements en fonction de la qualité de l'air.

Après une première phase de recherche et développement visant à centraliser l'ensemble des données de trafic auprès des acteurs locaux, suivie d'un traitement pour déterminer la concentration d'émissions de polluants selon les zones géographiques de l'agglomération nantaise, l'objectif était de transposer ces données à travers une application dédiée accessible au grand public.

Les principales fonctionnalités attendues comprenaient :

  • La consultation de la qualité de l'air en temps réel

  • L'information sur la qualité de l'air concernant des points d'intérêt à travers l'agglomération

  • La possibilité de rechercher des itinéraires "les plus sains" par rapport aux itinéraires "les plus rapides", en tenant compte de divers moyens de mobilité

  • Le suivi des itinéraires avec une fonction de guidage

  • La mise à disposition de parcours/boucles pour le sport et les promenades, avec un suivi des prévisions d'émissions de polluants pour les prochaines heures/jours

De l’idée à la réalitéL’équipe constituée pour ce projet comprenait un product manager, un designer ainsi que 3 développeurs.

La collaboration entre Air Pays de la Loire et Lonestone, c’est déroulé en plusieurs étapes :

  1. Immersion métier et géocoding

À partir du cahier des charges et de la documentation API fournie par Air Pays de la Loire, nous avons élaboré l'architecture technique de l'application. En raison de la nécessité d'une fonctionnalité de cartographie et d'itinéraire, avec une surcouche modélisant les zones de pollution sur la carte, nous avons consacré un effort significatif à la structuration de la logique de calcul, notamment à travers un travail approfondi de Géocoding. L'intégration des calculs et des modélisations des zones de pollution nous a permis de prendre en compte ces données dans l'affichage des zones dans l'application, la mise à jour des itinéraires en fonction des zones de pollution, ainsi que la remontée régulière de l'information sur les différents points d'intérêt de l'application.

  1. Construction des parcours et définition UI de l’application

En parallèle de la construction du moteur de calcul, nous avons collaboré avec Air Pays de la Loire pour élaborer les différents parcours utilisateurs au sein de l'application. L'ensemble de ces parcours nous a permis de définir les wireframes de l'application, les enchaînements des écrans, ainsi que l'ensemble des fonctionnalités prioritaires à intégrer dans l'application. Les wireframes élaborés ont ensuite été déclinés selon l'identité Naonair que nous avons construite en collaboration avec Air Pays de la Loire.

  1. Une phase de développement en sprint de 2 semaines

La production de l'application a été découpée en itérations de développement de deux semaines, chaque itération étant un sprint. Chaque début de sprint débutait par une réunion de planification pour définir les objectifs à atteindre. Le sprint se clôturait par une démo client et une rétrospective. À la fin de chaque sprint, une nouvelle version de l'application était déployée, permettant à Air Pays de la Loire de tester l'application en contexte. Les retours, ajustements et éventuels bugs identifiés étaient ensuite pris en compte dans les sprints suivants. Cette structuration de la production a permis à l'équipe de se concentrer sur l'essentiel et de livrer rapidement des éléments testables aux utilisateurs.

  1. Recette, déploiement de l'application et publication

Une fois la production terminée, nous avons effectué une phase importante de recette sur l'application afin d'identifier les éventuels dysfonctionnements résiduels et de les corriger rapidement. Par la suite, nous avons apporté un soutien à Air Pays de la Loire dans le déploiement de l'application sur l'Apple Store et Google Play, tout en assurant la mise en ligne du site dédié à la communication autour de Naonair. Actuellement, l'application est disponible sur les plateformes Apple et Google.

L'impact du projet

L’application est disponible en ligne depuis octobre 2023.

Il est encourageant de constater que la communication autour de l'application est en cours et que le nombre d'utilisateurs augmente progressivement, avec une utilisation quotidienne de l'application. Les retours positifs sur le terrain sont également prometteurs, indiquant que l'application commence à trouver son public et qu'elle a réellement du sens pour ses utilisateurs.

L’application continuera à évoluer en 2023 pour proposer de nouvelles fonctionnalités, notamment l'intégration du suivi et des alertes lors du démarrage d'émissions de pollens au sein de l'agglomération nantaise. Cela démontre un engagement continu à répondre aux besoins changeants des utilisateurs et à améliorer constamment l'utilité de l'application.

Contexte du projet

Air Pays de la Loire est un organisme pluri-partenaire agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région des Pays de la Loire. Il est composé de l'État, d'industriels, de collectivités territoriales et d'associations.

Les missions principales de l'association sont les suivantes :

  • La surveillance et la prévision de la qualité de l'air, à travers l'exploitation d'un réseau permanent de mesures fixes et indicatives, la réalisation de campagnes de mesure et l'utilisation de systèmes de modélisation numérique.

  • L'information du public et des décideurs sur la qualité de l'air.

  • La sensibilisation et l'éducation du public aux enjeux de la qualité de l'air.

Lauréate d'un appel à projets européens lancé par ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), visant à utiliser des données publiques pour favoriser les processus de décision en faveur de l'environnement, notamment sur la qualité de l'air, Air Pays de la Loire et ses partenaires se sont associés pour développer un projet répondant aux constats suivants :

  • La qualité de l'air figure parmi les trois principales préoccupations environnementales des Français.

  • L'essor des objets connectés incite les citoyens à agir dans leur quotidien.

  • Les politiques publiques évoluent et doivent intégrer de mieux en mieux la qualité de l'air dans leurs plans.

  • Le trafic routier constitue la principale source de pollution dans l'agglomération nantaise.

Le besoin

Air Pays de la Loire et Nantes Métropole ont été sélectionnés parmi plusieurs villes européennes pour mettre en œuvre le projet AIREAL. L'objectif global de ce projet est d'aider la métropole à mieux comprendre la qualité de l'air de son territoire, et d'encourager les citoyens à adopter des comportements quotidiens moins polluants et à réduire leur exposition à la pollution urbaine. Plus spécifiquement, le projet vise à fournir une information en temps réel sur la qualité de l'air, de manière géolocalisée, dans toute la métropole nantaise, afin que les citoyens puissent ajuster leurs déplacements en fonction de la qualité de l'air.

Après une première phase de recherche et développement visant à centraliser l'ensemble des données de trafic auprès des acteurs locaux, suivie d'un traitement pour déterminer la concentration d'émissions de polluants selon les zones géographiques de l'agglomération nantaise, l'objectif était de transposer ces données à travers une application dédiée accessible au grand public.

Les principales fonctionnalités attendues comprenaient :

  • La consultation de la qualité de l'air en temps réel

  • L'information sur la qualité de l'air concernant des points d'intérêt à travers l'agglomération

  • La possibilité de rechercher des itinéraires "les plus sains" par rapport aux itinéraires "les plus rapides", en tenant compte de divers moyens de mobilité

  • Le suivi des itinéraires avec une fonction de guidage

  • La mise à disposition de parcours/boucles pour le sport et les promenades, avec un suivi des prévisions d'émissions de polluants pour les prochaines heures/jours

De l’idée à la réalitéL’équipe constituée pour ce projet comprenait un product manager, un designer ainsi que 3 développeurs.

La collaboration entre Air Pays de la Loire et Lonestone, c’est déroulé en plusieurs étapes :

  1. Immersion métier et géocoding

À partir du cahier des charges et de la documentation API fournie par Air Pays de la Loire, nous avons élaboré l'architecture technique de l'application. En raison de la nécessité d'une fonctionnalité de cartographie et d'itinéraire, avec une surcouche modélisant les zones de pollution sur la carte, nous avons consacré un effort significatif à la structuration de la logique de calcul, notamment à travers un travail approfondi de Géocoding. L'intégration des calculs et des modélisations des zones de pollution nous a permis de prendre en compte ces données dans l'affichage des zones dans l'application, la mise à jour des itinéraires en fonction des zones de pollution, ainsi que la remontée régulière de l'information sur les différents points d'intérêt de l'application.

  1. Construction des parcours et définition UI de l’application

En parallèle de la construction du moteur de calcul, nous avons collaboré avec Air Pays de la Loire pour élaborer les différents parcours utilisateurs au sein de l'application. L'ensemble de ces parcours nous a permis de définir les wireframes de l'application, les enchaînements des écrans, ainsi que l'ensemble des fonctionnalités prioritaires à intégrer dans l'application. Les wireframes élaborés ont ensuite été déclinés selon l'identité Naonair que nous avons construite en collaboration avec Air Pays de la Loire.

  1. Une phase de développement en sprint de 2 semaines

La production de l'application a été découpée en itérations de développement de deux semaines, chaque itération étant un sprint. Chaque début de sprint débutait par une réunion de planification pour définir les objectifs à atteindre. Le sprint se clôturait par une démo client et une rétrospective. À la fin de chaque sprint, une nouvelle version de l'application était déployée, permettant à Air Pays de la Loire de tester l'application en contexte. Les retours, ajustements et éventuels bugs identifiés étaient ensuite pris en compte dans les sprints suivants. Cette structuration de la production a permis à l'équipe de se concentrer sur l'essentiel et de livrer rapidement des éléments testables aux utilisateurs.

  1. Recette, déploiement de l'application et publication

Une fois la production terminée, nous avons effectué une phase importante de recette sur l'application afin d'identifier les éventuels dysfonctionnements résiduels et de les corriger rapidement. Par la suite, nous avons apporté un soutien à Air Pays de la Loire dans le déploiement de l'application sur l'Apple Store et Google Play, tout en assurant la mise en ligne du site dédié à la communication autour de Naonair. Actuellement, l'application est disponible sur les plateformes Apple et Google.

L'impact du projet

L’application est disponible en ligne depuis octobre 2023.

Il est encourageant de constater que la communication autour de l'application est en cours et que le nombre d'utilisateurs augmente progressivement, avec une utilisation quotidienne de l'application. Les retours positifs sur le terrain sont également prometteurs, indiquant que l'application commence à trouver son public et qu'elle a réellement du sens pour ses utilisateurs.

L’application continuera à évoluer en 2023 pour proposer de nouvelles fonctionnalités, notamment l'intégration du suivi et des alertes lors du démarrage d'émissions de pollens au sein de l'agglomération nantaise. Cela démontre un engagement continu à répondre aux besoins changeants des utilisateurs et à améliorer constamment l'utilité de l'application.